All time Branchez-vous Branche Toi Better Be Nerds Carrières

10 des meilleurs documentaires à voir une fois dans sa vie

Par Alexandra Nadeau-Gagnon – le dans Vie
Les documentaires sont idéaux pour s'informer sur divers sujets et s'instruire. Voici les meilleurs documentaires à voir au moins une fois.

On entend souvent dire que les documentaires sont ennuyants et qu’ils ne sont pas agréables à regarder. Pourtant, ils sont des plus instructifs et nous permettent d’apprendre une tonne d’informations sur des sujets très variés. Quoi de plus agréable que de parfaire nos connaissances dans le confort de notre salon? C’est pourquoi nous vous avons concocté une liste de 10 des meilleurs documentaires à voir au moins une fois dans votre vie, convaincus qu’ils ont beaucoup à vous apprendre.

1 Sound and Fury

#10 selon nos usagers
60
46

 

Le documentaire Sound and Fury, paru en 2000, de Josh Aronson suit la famille Artinian sur trois générations. Les Artinian sont des Américains ayant plusieurs membres sourds et malentendants au sein de leur famille élargie. On voit Peter, qui est sourd, et son frère Chris, qui entend bien, avoir tous les deux des enfants sourds et envisager leur offrir des implants cochléaires, provoquant un dur débat au sein de leur famille au sujet de l’importance de la surdité, de la meilleure forme d’éducation pour leurs enfants ainsi que sur la controverse entourant ces implants pour les jeunes enfants. Sound and Fury montre bien à quel point nos communautés sont basées sur des expériences, des capacités et un langage partagé, alors que certaines personnes ne peuvent fonctionner à travers la culture dominante.


2 The Fog of War

#7 selon nos usagers
79
37

 

Tout le monde devrait voir The Fog of War avant de prétendre connaître quoi que ce soit à propos de la politique. Réalisé par Errol Morris en 2003, ce documentaire a été filmé par Interrotron, un dispositif unique qui permet à deux personnes de se regarder dans les yeux tout en regardant directement la caméra. On assiste donc à une entrevue directe et intime avec Robert McNamara, ancien Secrétaire de la Défense en poste lorsque la crise des missiles à Cuba et la guerre du Vietnam ont éclatées. Il parle ouvertement de l’humanité et de la dure tragédie de la nature humaine que décrivait parfaitement le philosophe Hegel lorsqu’il a déclaré que «la seule chose que l’on apprend de l’histoire, c’est que l’on n’apprend rien de l’histoire.». The Fog of War livre le troublant et honnête discours d’un des hommes les plus puissants des dernières années, confessant ce qu’il savait et ce qu’il a fait en période de guerre. Il s’agit certainement d’un des meilleurs documentaires à voir.


3 Man on Wire

#8 selon nos usagers
57
32

 

Plusieurs d’entre vous ont certainement vu le film The Walk (2015) de Robert Zemeckis, mettant en vedette Joseph Gordon-Levitt dans le rôle de Philippe Petit, un funambule qui décide de pratiquer son art au sommet des regrettées tours du World Trade Center. Basé sur une histoire vraie, ce film a cependant été précédé d’un documentaire, en 2012, qui retrace le crime artistique du siècle, mené par le funambule et son équipe. C’est en 1974, une semaine avant son 24e anniversaire, que Philippe Petit a tenté l’impensable en marchant sur un fil de fer à plus de 1000 pieds du sol, sans attache. Il aura pratiqué 8 longueurs entre les tours jumelles en 45 minutes avant d’être arrêté par le NYPD. Le documentaire Man on Wire de James Marsh montre des images d’archives de l’entraînement et de la performance de l’artiste, ainsi que des scènes tournées à la manière d’un film de cambriolage où il met en scène la pose des câbles au sommet des tours par le funambule et son équipe.


4 Inside Job

#5 selon nos usagers
91
28

 

En 2008 a eu lieu l’une des crises financières mondiales les plus importantes de l’histoire depuis la Grande Dépression, créant une crise bancaire majeure, une chute drastique des cours sur le marché boursier ainsi que le resserrement du crédit pour les entreprises et les ménages, entre autres choses. Narré par Matt Damon, le documentaire Inside Job de Charles Ferguson paru en 2010 examine de près cette crise et son évolution en offrant une analyse compréhensive globale de l’événement. Après une recherche exhaustive et des entretiens approfondis avec des financiers, des politiciens, des journalistes et des universitaires, Inside Job survole cette crise ayant coûté plus de 20 000 milliards de dollars et ayant causé la perte d’emploi et de foyer à des millions de personnes, puis trace l’ascension d’une industrie mal intentionnée qui a corrompu la politique, la réglementation et le monde universitaire. Ce documentaire est déroutant, surtout lorsqu’on considère la négligence des grandes entreprises face à la vie des gens ordinaires. 


5 Jiro Dreams of Sushi

#6 selon nos usagers
91
32

 

Simple et profond, ce documentaire de David Gelb s’intéresse à Jirō Ono, un maître des sushis tokyote qui a tenté d’améliorer son art durant plus de 60 ans. Ce cuisinier japonais a bien compris que la maîtrise d’un art et la quête de la perfection ne s’acquièrent pas par raccourci, talent ou chance, mais bien par dévotion et travail acharné. Son restaurant, le Sukiyabashi Jirō, se trouve dans une station de métro, ne comporte que 10 places et prend les réservations un an à l’avance. Encore plus incroyable est qu’il est le tout premier maître sushi à obtenir 3 étoiles Michelin pour son restaurant. Dans Jiro Dreams of Sushi, le maître explique qu’il surveille chacune des étapes de la préparation de ses sushis, en commençant par l’achat du poisson et la préparation du riz, cette dernière prenant à elle seule 10 ans à maîtriser parfaitement. Ce documentaire inspirant est en soi une forme de méditation sur la répétition, le dévouement et la longue formation nécessaire pour que l’art ne s’éteigne pas avec son maître. 


6 Pina

#2 selon nos usagers
91
11

 

Dans ce magnifique documentaire de 2011, on découvre la danseuse et chorégraphe acclamée internationalement Pina Bausch, décédée de manière inopinée au début du tournage. C’est son ami Wim Wenders, réalisateur légendaire, qui est à l’origine de ce projet poétique. On y découvre l’artiste via les souvenirs et les perspectives des membres de sa troupe de danse Tanztheater Wuppertal. Tourné en 3D, le spectateur se retrouve au coeur de l’action grâce aux mouvements de caméra imaginés par le cinéaste et en résulte non seulement une biographie cinématographique fascinante, mais aussi une célébration du corps humain et de l’art qu’il peut permettre de créer.


7 Life in a Day

#3 selon nos usagers
98
17

 

Le concept de Life in a Day est simple, soit de répondre aux questions «Qu’aimez-vous?», «Que craignez-vous» et «Qu’y a-t-il dans votre poche?». Pour ce faire, ce sont des milliers de personnes de 192 pays différents qui, le 24 juillet 2010, ont filmé leur vie, créant ainsi 80 000 séquences vidéo équivalent à 4 500 heures de contenu. Tous ces participants ont ouvert leurs coeurs, leurs rêves et leurs poches, collaborant afin de créer le tout premier documentaire à production participative jamais réalisé. En a résulté, en 2011, une oeuvre profonde de 90 minutes réalisée par Kevin Macdonald nous rappelant qu’au fond de nous, nous sommes tous semblables. Émotionnellement riche, Life in a Day fait sans contredit partie des meilleurs documentaires à voir.


8 How to Survive a Plague

#9 selon nos usagers
74
48

 

Portrait stupéfiant des débuts de la crise du sida, ce documentaire a été réalisé en 2012 par David France, journaliste ayant couvert cette même crise dans les années 80. Si vous avez vu le film The Dallas Buyers Club (2013) de Jean-Marc Vallée et mettant en vedette Matthew McConaughey, vous savez déjà que les séropositifs vivaient en marge de la société et étaient laissés pour compte, ignorés qu’ils étaient par le gouvernement et les institutions médicales. Avec How to Survive a Plague, le réalisateur a voulu mettre en lumière les efforts déployés par les différents membres de ACT UP, une association américaine de lutte contre le sida fondée en 1987 par Larry Kramer. ACT UP a grandement contribué à sensibiliser la population à cette maladie, à humaniser les hommes et les femmes qui en souffraient et, ultimement, à faire pression sur le gouvernement afin qu’il finance la recherche médicale. La lutte acharnée de l’association a finalement mené à la découverte de traitements qui rendent désormais cette maladie jadis mortelle en une maladie chronique et gérable.


9 The Act of Killing

#4 selon nos usagers
70
14

 

Un des plus gros massacres de l’histoire a eu lieu en Indonésie en 1965 et 1966. Tuant entre 400 000 et 3 000 000 de personnes – des communistes, des sympathisants communistes, des personnes suspectées de l’être ou encore des personnes appartenant à des groupes sociaux jugés favorables aux communistes -, il va sans dire qu’un documentaire sur le sujet était nécessaire. Ce sont les réalisateurs Joshua Oppenheimer et Christine Cynn, accompagnés d’un cinéaste indonésien qui a préféré garder l’anonymat, qui se sont lancé dans le projet de The Act of Killing en 2012. Ce documentaire porte un regard convaincant et brutal sur les membres de l’organisation qu’on nommait «escadrons de la mort». Maintenant vénérés puisque considérés comme les créateurs de la société moderne, on les voit, dans The Act of Killing, recréer leur travail à l’aide de divers genres cinématographiques tels que le western, la comédie musicale ou encore le film de gangsters.


10 I Am Not Your Negro

#1 selon nos usagers
77
4

 

Mettant en vedette Samuel L. Jackson, I Am Not Your Negro est un documentaire de 2016 réalisé par Raoul Peck faisant davantage office d’essai de film, en partie un film biographique. L’acteur y rapporte les paroles de James Baldwin, un romancier et critique social, en utilisant son manuscrit non publié Remember This House. Ce documentaire raconte l’histoire américaine du point de vue de l’auteur; le réalisateur y retrace la vie et la mort de Medgar Evers, de Malcolm X et de Martin Luther King tout en y opposant des images produites par Hollywood et diffusées au public américain aux quatre coins du pays. Alors que les héros et les pairs de James Baldwin luttaient pour faire changer la façon dont l’identité des noirs était globalement perçue, le romancier, lui, croyait plutôt devoir se battre contre une culture entière valorisant la suprématie blanche.

 

Toutes plus puissantes, profondes et enrichissantes les unes que les autres, les oeuvres listées ci-dessus sont certainement les meilleurs documentaires à voir au moins une fois dans votre vie. Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et plusieurs autres choix s’offrent à vous si vous souhaitez en apprendre davantage sur divers sujets. Le mot d’ordre est simplement de ne pas fuir les documentaires; ils sont intéressants, instructifs et divertissants!


Crédit image couverture : Oliver Look | MAGAZINE AXE LIBRE


Plus de vie

Des postures de méditation à adopter durant votre zénitude

Des postures de méditation à adopter durant votre zénitude

Kundalini yoga : lumière sur cette approche controversée

Kundalini yoga : lumière sur cette approche controversée

Régime de jeûne intermittent : Un guide pour maigrir sainement

Régime de jeûne intermittent : Un guide pour maigrir sainement

Populaires

Hyaluron PEN: cette tendance en vaut-elle la peine ou faut-il l’ignorer?

Hyaluron PEN: cette tendance en vaut-elle la peine ou faut-il l’ignorer?

Petit-déjeuner Keto: 17 idées de recettes à faible teneur en glucides

Petit-déjeuner Keto: 17 idées de recettes à faible teneur en glucides

Lifting colombien des fesses: essayer ou éviter?

Lifting colombien des fesses: essayer ou éviter?

Alexandra Nadeau-Gagnon

Diplômée en Écriture de scénario et création littéraire, Alexandra est rédactrice web, réviseure et auteure de fiction; on peut dire qu'elle aime la rédaction dans toutes ses formes. Quand elle n'est pas en pleine création, on peut généralement la trouver bien installée, un roman dans une main et une tasse de thé dans l'autre.